Les Formalités du Mariage

Le mois fut difficile question temps libre pour lire et écrire, mais j’ai encore une petite chance de tenir mon objectif pour avril… Ce mois-ci encore c’est un livre de Marie-Odile MERGNAC qui m’a occupée niveau lecture. « Actes, contrats et dispenses de mariage ». Il est  aisé de comprendre le sujet principal de ce guide sans disserter des heures. Et pourtant ce livret m’a occupée pendant des heures…

couv-contrat-dispense-mariage 4couv-contrat-dispense-mariage

Pour moi un mariage, jusqu’ici c’était :

  • Un acte dans les registres d’état civil
  • Un acte dans les registres paroissiaux (si famille catholique et passage à l’église)
  • Un contrat de mariage (parfois)
  • Une fiesta.

Bon pour le dernier point, j’avoue que ce n’est pas toujours aisé de trouver des traces, même si ce n’est pas toujours impossible comme je le présentais dans mon article « Des nouvelles plus très fraîches, mais une bonne surprise » du 12 mai 2016. A bien y réfléchir, dans mon tout premier post « Un ancêtre, Une histoire« , j’avais trouvé trace, encore une fois dans les journaux, de la publication de promesses de mariage. Par contre plus je lisais les pages du livre de Marie-Odile MERGNAC plus je découvrais des documents nouveaux.

Commençons par ce qui est connu car c’est ainsi que débute le fascicule, composé de 4 grandes parties qui sont  Acte / Contrat / Dispenses / Cas particuliers. La première partie aborde les actes de mariages religieux, pas uniquement le mariage catholique, mais aussi le mariage juif et protestant. Un petit rappel de l’Edit de Nantes est bien entendu donné. Autre rappel promulgué, celui concernant le mariage civil qui n’est pas prononcé dans tous les pays puisque souvent inexistant ainsi dans ces communautés ne sont reconnues que les cérémonies religieuses (quelque soit la religion). L’auteur donne quelques conseils afin de se sortir des difficultés qui peuvent se poser au généalogiste et propose des astuces pour trouver les informations manquantes. Le mariage civil et le livret de famille sont abordés avant de laisser place à un chapitre concernant la révolution qui est bien souvent un obstacle pour le chasseur d’ancêtres.

Parmi les documents nouveaux abordés dans le livre on trouve les « Sommations Respectueuses », qui permettaient aux futurs époux d’essayer d’obtenir l’aval de leur parents pour le mariage à défaut d’être célébré sans leur consentement. Les bans sont rappelés à notre mémoire ainsi que la notion de majorité matrimoniale. Paris comme bien souvent est un cas particulier et ici encore on n’y échappe pas. Si l’acte de mariage civil permet de connaître les parents, les dates de naissances (et lieux) des époux et un peu plus sur la familles avec les témoins ou les reconnaissances sous le voile, le contrat de mariage permet quant à lui d’en savoir plus sur le niveau de vie des familles qui vont s’unir.

La seconde partie du livret est consacrée aux dispenses diverses tant civiles que religieuses telle que:

  • dispenses d’âge
  • dispenses de consanguinité
  • dispenses de bans

J’avoue ne pas avoir été très attentive sur cette partie, il me faudra revenir dessus pour mieux comprendre.

La troisième et dernière partie du fascicule est destinée aux cas particuliers. On y découvre la coutume des Rosières dans un chapitre entièrement dédié où la notion est expliqué et où sont relatés des exemples illustrés. Si certaines jeunes femmes ont un statut spécifique mentionné lors du mariage, il arrive que le mariage de certains hommes prenne une tournure particulière également, c’est le cas des militaires. La controverse des curés mariés sous la révolution est ensuite abordée avant de venir parler des anniversaires de mariage tel que les noces d’or ou de diamant.

Qui dit mariage dit parfois également divorce. J’ai eu l’occasion de travailler sur le divorce d’un couple de mes ancêtres dans mon second post « Un ancêtre, Une histoire« . Ici encore l’auteur donne des conseils afin de trouver la trace d’un divorce et comprendre le contenu d’un jugement de divorce.



Laisser un commentaire

Ecigb7dp |
Velay ô Vivarais Royal |
Mon BLOG sur l'Histoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Légende Urbaine
| Mabibliothèque
| Lefleuvedeleternite