Bientôt l’heure du bilan 2017. Oups !

Décembre, ou plutôt « déjà décembre ! »… J’ai l’impression que nous étions déjà en décembre hier. Bon techniquement c’est vrai, mais vous voyez ce que je veux dire. Le temps passe si vite, c’est fou, cette quantité de passé qui s’accumule du coup. Quand je vois mon retard je me dis que sur ce coup-ci je vais prendre de l’avance. Le bilan de cette année n’est pas grandiose, mais 2017 fut tout de même mouvementé pour moi. Je vais donc reprendre point par point ce que je voulais faire pour 2017

  1. Améliorer la qualité. J’espère avoir réussi à améliorer la qualité de mes écrits, mais je ne peux en juger seule. Donc ce point restera sans véritable réponse et se poursuivra pour 2018 (et les années suivantes également)
  2. Mieux gérer le contenu. Oula.. Gros point négatif pour moi puisque la quantité prévue est loin d’être là. J’irais même jusqu’à dire que Juin fut vide et depuis peu d’articles furent publier. Mais j’ai des excuses… Dans les points 3 et 5 je vous explique cela.
  3. Prendre des cours. Objectif réussi puisque j’ai intégré le DU Généalogie et Histoire des familles de Nîmes, en distanciel.  Les examens seront pour mi-janvier et le mémoire pour début avril. Alors forcément, cela prend du temps entre le boulot et les cours, les devoirs à rendre et le mémoire à préparer, les recherches en cours et celles planifiées… Du coup j’ai moins fait cette année tout en faisant plus à côté. En plus j’ai rencontré des personnes extraordinaires qui me donnent envie d’avancer encore plus loin et d’en savoir plus donc apprendre plus pour faire mieux.
  4. Apprendre à écrire. Je pense pouvoir mettre ce point en positif. Ce n’est pas encore digne des grands auteurs ou des professionnels, mais je pense pouvoir dire que le chemin étant long c’est déjà une amélioration…
  5. Poursuivre. Ce point là était assez simple. J’ai découvert grâce au point 3 une nouvelle manière de travailler. Avec mes camarades de promo je découvre une autre façon de partager et d’échanger. Tiens en parlant d’échange, il faut également noter que je me suis rendue à la première rencontre généalogique de généanautes du coin et que je suis en train de planifier la seconde. Les projets fleurissent également et je pense faire une pétition pour des jours de minimum 72h sans quoi je ne pourrais jamais tout faire…

En pensant à mon bilan, ma première idée était qu’il allait être fortement négatif. Mais finalement, après réflexion sur le sujet, je me rends compte qu’il reste honorable. 2018 devrait être l’année du nouveau diplôme si tout ce passe bien, j’ai donc pour objectif de poursuivre les recherches, les projets et peut-être même un autre diplôme puisque l’université de Nîmes annonce la création d’un DU Installation du Généalogiste…

Qui sait de quoi l’avenir sera fait lorsque l’on aime surtout fouiller le passé ?



Ecigb7dp |
Velay ô Vivarais Royal |
Mon BLOG sur l'Histoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Légende Urbaine
| Mabibliothèque
| Lefleuvedeleternite