Chasse au trésor – 4ème manche

Les 3 premières manches de mes recherches pour trouver l’auteur de la lettre signée « LOBET » ont fait ressortir 2 noms sur presque 40 étudiés. Je reprends à nouveau mon tableau récapitulatif, en ne gardant que les prisonniers de Maubeuge des 3 premières manches et j’ajoute les nouveaux. Me revoici dans l’Aisne en élargissant ma recherche.

J’ai gardé le même code couleur à savoir :

  • Les exemptés sont en Orange,
  • Les décédés avant le 08 mai 1918 sont en Rouge
  • Les prisonniers du 07 septembre 1914 à Maubeuge sont en Vert.

Les registres matricules de l’Aisne sont un pur bonbon et même un pur bonheur ! Un formulaire est proposé, tapez le nom de famille et vous obtenez tous les LOBET indexés ! Un gain de temps considérable si on prend pour acquis que tous les noms ont été indexés. Quelle ne fut pas ma surprise de voir la quantité de LOBET de cette liste !

Classe Prénom(s) Circonscription Département Matricule Registre Informations supplémentaires
1895 Arthur Eugène Auguste Avesnes (Nord) 1620 4 Prisonnier le 07/09/1914 à Maubeuge
1895 Edmond Albert Avesnes (Nord) 1629 4 Prisonnier le 07/09/1914 à Maubeuge
1889 Paul Adolphe Laon (Aisne) 99 1 Resté en zone envahie fin août 1914. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1897 Léon Alfred Laon (Aisne) 1038 3 Campagne contre l’Allemagne de août 1914 à juin 1916. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914. Blessé grièvement en mai 1917.
1906 Désiré Ernest Laon (Aisne) 162 1 Rappelé à l’activité en novembre 1914. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1907 Gustave Eugène Laon (Aisne) 988 2 Campagne contre l’Allemagne de août 1914 à avril 1916. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914. Blessé octobre 1914.
1879 Léon Alcide Laon (Aisne) 572 2 Libéré du service militaire en novembre 1909.
1884 Alexandre Laon (Aisne) 935 2 Décédé en juillet 1897.
1899 Louis Paul Laon (Aisne) 286 1 Campagne contre l’Allemagne de juin 1917 à octobre 1917. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1899 Désiré Maximilien Laon (Aisne) 305 1 Campagne contre l’Allemagne de août 1914 à août 1919. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1883 Gustave Eugène Laon (Aisne) 88 1 Libéré du service militaire en octobre 1908.
1883 Léon Gustave Laon (Aisne) 178 1 Libéré du service militaire en octobre 1909.
1901 Jules Émile Laon (Aisne) 327 1 Renvoyé dans ses foyers août 1914. Rappelé avril 1915. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1913 Alfred Laon (Aisne) 160 1 Incorporé 25 septembre 1914.
1918 René Louis Laon (Aisne) 147 1 Trop jeune. Incorporé mai 1917.
1908 Gustave Eugène Laon (Aisne) 869 2 Blessé par balle à Saint Memmie le 15 septembre 1914.
1898 Charles Joseph Laon (Aisne) 783 2 Campagne contre l’Allemagne de août 1914 à sepembre 1916. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1898 Adolphe Gustave Laon (Aisne) 795 2 Réformé en 1901 des suites d’une blessure.
1893 Joseph Désiré Laon (Aisne) 360 1 Resté en zone envahie fin août 1914. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1893 Félix Joseph Laon (Aisne) 1128 3 Libéré du service militaire en août 1914.
1878 Gustave François Laon (Aisne) 618 2 Libéré du service militaire en novembre 1904.
1886 Léopold Michel (dit Paul) Laon (Aisne) 10 1 Libéré du service militaire en octobre 1912.
1886 Ernest Joseph Frnaçois Laon (Aisne) 116 1 Décédé en novembre 1904.
1888 Isaïc Constant Laon (Aisne) 11 1 Réformé février 1916. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1900 Eugène Louis Laon (Aisne) 32 1 Resté aux armes de août 1914 à juin 1916. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1896 Victor Joseph Laon (Aisne) 306 1 Campagne contre l’Allemagne de août 1914 à octobre 1914. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.
1910 Victor Émile Laon (Aisne) 211 1 Resté aux armes de août 1914 à mai 1915 avant blessure 1916. Pas de mention de prisonnier en septembre 1914.

Voici donc plus de 20 nouveaux LOBET de l’Aisne, je n’ai pas de nouveau potentiel auteur dans un sens ce n’est pas plus mal. La chasse au trésor se poursuit donc, prochaine étape Paris, Martinique ou d’autres départements, je ne sais pas encore…



Chasse au trésor – 3ème manche

Les 2 premières manches de mes recherches pour trouver l’auteur de la lettre signée « LOBET » ont fait ressortir 2 noms sur presque 40 étudiés. La Gironde va me poser problème car les registres matricules ne sont pas disponibles en ligne. Il me faudra passer par l’entraide géographique généalogique afin de déterminer si un LOBET girondin peut être l’auteur de cette lettre. Je reprends à nouveau mon tableau récapitulatif, en ne gardant que les prisonniers de Maubeuge des 2 premières manches et j’ajoute les nouveaux. Me voici donc cette fois dans l’Aisne.

J’ai gardé le même code couleur à savoir :

  • Les exemptés sont en Orange,
  • Les décédés avant le 08 mai 1918 sont en Rouge
  • Les prisonniers du 07 septembre 1914 à Maubeuge sont en Vert.

Les registres matricules de l’Aisne sont un pur bonbon et même un pur bonheur ! Un formulaire est proposé, tapez le nom de famille et vous obtenez tous les LOBET indexés ! Un gain de temps considérable si on prend pour acquis que tous les noms ont été indexés.

Classe Prénom(s) Circonscription Département Matricule Registre Informations supplémentaires
1895 Arthur Eugène Auguste Avesnes (Nord) 1620 4 Prisonnier le 07/09/1914 à Maubeuge
1895 Edmond Albert Avesnes (Nord) 1629 4 Prisonnier le 07/09/1914 à Maubeuge
1908 Gaston Désiré Laon (Aisne) 752 2 Promu Maréchal des Logis le 28/03/1915, tué à l’ennemi septembre 1915 et inhumé à Souain octobre 1915.
1915 Louis Florentin Laon (Aisne) 684 2 Ses états de services ne débutent pas avant 1919.
1919 Elie Laon (Aisne) 1056 3 Trop jeune. Ses états de services ne débutent pas avant 1919.
1920 Gustave Laon (Aisne) 1138 3 Trop jeune. Inscrit à la subdivision de Mézières en 1920.

4 nouveaux noms dont 1 déjà connu par Mémoires des Hommes, mais au final pas de nouveau candidat-auteur. La chasse au trésor se poursuit donc, prochaine étape Paris…



Chasse au trésor – 2nde manche

Mes premières recherches pour trouver l’auteur de la lettre signée « LOBET » ont fait ressortir 2 noms sur 22 étudiés. Mais il me reste encore beaucoup de monde à découvrir et étudier car comme disait ma grand-mère « Y a plus d’un âne qui s’appelle Martin », sans manquer de respect à ces combattants qui vécurent l’enfer pour notre liberté. Je poursuis donc mon tableau récapitulatif, je ne garde de la « première manche » (AD59 + Mémoires des hommes) que les noms potentiel de l’auteur et j’ajoute les nouveaux trouvé. Je m’attèle cette fois-ci à la Marne.

J’ai gardé le même code couleur à savoir :

  • Les exemptés sont en Orange,
  • Les décédés avant le 08 mai 1918 sont en Rouge
  • Les prisonniers du 07 septembre 1914 à Maubeuge sont en Vert.
Classe Prénom(s) Circonscription Département Matricule Registre Informations supplémentaires
1895 Arthur Eugène Auguste Avesnes (Nord) 1620 4 Prisonnier le 07/09/1914 à Maubeuge
1895 Edmond Albert Avesnes (Nord) 1629 4 Prisonnier le 07/09/1914 à Maubeuge
1890 Jules Emile Reims (Marne) 2097 4 Hors campagne contre l’Allemagne du 02-09-1914 au 01-04-1915
1891 Louis Désiré Châlon-sur-Marne(Marne) 8 1 Non Prisonnier
1891 Jules Reims (Marne) 51 1 Non Prisonnier
1893 Louis Gabriel (Dit Paul) Reims (Marne) Exempté - -
1901 Félix Reims (Marne) 1395 3 Non Prisonnier
1901 Henri Nestor Reims (Marne) 2071 5 Non Prisonnier
1901 Louis Reims (Marne) 1399 3 Non Prisonnier
1902 Paul Ernest Reims (Marne) 277 1 Non Prisonnier
1907 Alphonse Ernest Châlon-sur-Marne(Marne) 696 2 Début de service 12-12-1914
1909 André Cyrille Reims (Marne) 133 1 -
1910 René Alfred Châlon-sur-Marne(Marne) 642 2 -
1910 Charles Reims (Marne) 1515 4 Début de service 19-12-1914
1910 Lucien Emile Reims (Marne) 764 2 Début de service 09-09-1914
1911 Henri Edmond Reims (Marne) 346 1 Tué à l’ennemi 15-17 septembre 1914
1911 René Gustave Reims (Marne) 1750 4 Fait prisonnier me 02/07/1915

15 noms s’ajoutent à la liste dont 1 déjà connu, mais au final pas de nouveau candidat-auteur. La chasse au trésor se poursuit donc, prochaine étape l’Aisne…



Le début d’une chasse au trésor

Il y a quelques jours, me baladant sur divers sites dont Gallica et les Archives Nationales Françaises, je suis arrivée sur le Fonds Félix TREPONT (1914-1941) composé de 47 images numérisées, enregistré sous la côte 96AP/3. Il est question de plusieurs lettres signées « Carte Géographique ». Sauf la dernière qui elle est signée au 08 mai 1918 par « LOBET ». Pour une première visite sur le sites des Archives Nationales Françaises, j’avoue être assez contente de ma trouvaille. Cette lettre de 4 pages a semble-t-il été tapée à la machine à écrire. Rien de plus pour identifier l’auteur à première vue. L’homme décrit ses conditions de vie de prisonnier de guerre (première guerre mondiale), bien que j’ai plus l’impression qu’il décrit l’atmosphère qu’il ne donne de détails, mais son témoignage n’en est pas moins important. Je me suis donc mise en quête pour trouver qui peut bien être l’auteur de cette lettre, même si j’ai peu de chances d’y parvenir et la chasse au trésor débuta.

Des LOBET j’en ai toute une liste dans mon arbre généalogique, la branche est située dans le Nord, mais je sais qu’il y en a aussi entre autres en Belgique, dans la Marne et en Île de France. Enfin, tout ceci c’est sans compter sur ceux dont je ne connais pas le lieu d’origine. J’ai donc commencé à m’attaquer à ceux du Nord puisqu’il s’agit de la branche que je connais le mieux. Direction donc le site des AD59 pour trouver les potentiels soldats prisonniers de la première guerre mondiale et dont le patronyme est LOBET. Les AD59 me fournissent 14 noms pour la circonscription d’Avesnes. Un petit tour sur le site Mémoires des Hommes me permet de compléter la liste de 8 noms et surtout de constater le décès de certains qui sont Morts pour la France.

Comme j’en ai l’habitude, me voici donc avec un tableau  pour récapituler les informations connues. Pour certains je vais devoir rechercher les états signalétiques, pour d’autre certaines informations sont déjà connues. Les exemptés sont en Orange, les décédés avant le 08 mai 1918 sont en rouge, les prisonniers du 07 septembre 1914 à Maubeuge sont en vert.

Classe Prénom(s) Circonscription Département Matricule Registre Informations supplémentaires
1890 Hector Gustave Avesnes (Nord) 1657 4 N’a pas rejoint le corps au 1er août 1914, resté à Anor
1894 Jules Verner Avesnes (Nord) 41 - Exempté
Trélon
1895 Arthur Eugène Auguste Avesnes (Nord) 1620 4 Prisonnier le 07/09/1914 à Maubeuge
1895 Edmond Albert Avesnes (Nord) 1629 4 Prisonnier le 07/09/1914 à Maubeuge
1897 Louis Ernest Avesnes (Nord) 1370 3 Prisonnier le 01 septembre 1914
1903 Fernand Léon Avesnes (Nord) 1659 4 Détaché à l’usine d’armement à partir du 15-09-1914
1905 Arthur Norbert Eugène Avesnes (Nord) 2083 5 2ème Régiment de Hussards, bataille de la Marne en septembre 1914
1908 Hermann Paul Avesnes (Nord) 1150 3 Décédé en 1945
Arrière-grand-père
1908 Albert Octave Avesnes (Nord) 1222 3 Engagé volontaire le 29 décembre 1914
1908 Alphonse Paris - - -
1908 Gaston Désiré Aisne - - -
1909 André Cyrille Marne - - -
1909 Pierre Gironde - - -
1910 Emile Florentin Aisne - - -
1910 Maxime Martinique - - -
1910 Robert Henri Eugène Avesnes (Nord) 1659 4 Décédé le 10/01/1915, dans la Somme, Adjudant du 127ème RI
1911 Marcel Auguste Hector Alix Avesnes (Nord) 945 2 Blessé par balle à Rambercourt le 07 septembre 1914
1911 Henri Edmond Marne - - -
1912 Edgard Jules César Avesnes (Nord) 2212 5 Décédé le 10/06/1915, dans la Somme, Soldat du 327ème RI
1912 Fénélon Jules Avesnes (Nord) 231  - Exempté
Trélon
1914 Armand Hector Octave Avesnes (Nord) 328 1 Incorporé au 148ème RI fin août 1914, aux armes à partir du 10-11-1914
1916 Lucien Aisne - - -

Sur 22 noms il me reste 2 potentiels auteurs de la lettre. Mais je n’oublie pas que je n’ai pas encore fait tous les LOBET de France et de Belgique. Je vais donc devoir m’y atteler pour la suite de ma chasse au trésor.



Les Formalités du Mariage

Le mois fut difficile question temps libre pour lire et écrire, mais j’ai encore une petite chance de tenir mon objectif pour avril… Ce mois-ci encore c’est un livre de Marie-Odile MERGNAC qui m’a occupée niveau lecture. « Actes, contrats et dispenses de mariage ». Il est  aisé de comprendre le sujet principal de ce guide sans disserter des heures. Et pourtant ce livret m’a occupée pendant des heures…

couv-contrat-dispense-mariage 4couv-contrat-dispense-mariage

Pour moi un mariage, jusqu’ici c’était :

  • Un acte dans les registres d’état civil
  • Un acte dans les registres paroissiaux (si famille catholique et passage à l’église)
  • Un contrat de mariage (parfois)
  • Une fiesta.

Bon pour le dernier point, j’avoue que ce n’est pas toujours aisé de trouver des traces, même si ce n’est pas toujours impossible comme je le présentais dans mon article « Des nouvelles plus très fraîches, mais une bonne surprise » du 12 mai 2016. A bien y réfléchir, dans mon tout premier post « Un ancêtre, Une histoire« , j’avais trouvé trace, encore une fois dans les journaux, de la publication de promesses de mariage. Par contre plus je lisais les pages du livre de Marie-Odile MERGNAC plus je découvrais des documents nouveaux.

Commençons par ce qui est connu car c’est ainsi que débute le fascicule, composé de 4 grandes parties qui sont  Acte / Contrat / Dispenses / Cas particuliers. La première partie aborde les actes de mariages religieux, pas uniquement le mariage catholique, mais aussi le mariage juif et protestant. Un petit rappel de l’Edit de Nantes est bien entendu donné. Autre rappel promulgué, celui concernant le mariage civil qui n’est pas prononcé dans tous les pays puisque souvent inexistant ainsi dans ces communautés ne sont reconnues que les cérémonies religieuses (quelque soit la religion). L’auteur donne quelques conseils afin de se sortir des difficultés qui peuvent se poser au généalogiste et propose des astuces pour trouver les informations manquantes. Le mariage civil et le livret de famille sont abordés avant de laisser place à un chapitre concernant la révolution qui est bien souvent un obstacle pour le chasseur d’ancêtres.

Parmi les documents nouveaux abordés dans le livre on trouve les « Sommations Respectueuses », qui permettaient aux futurs époux d’essayer d’obtenir l’aval de leur parents pour le mariage à défaut d’être célébré sans leur consentement. Les bans sont rappelés à notre mémoire ainsi que la notion de majorité matrimoniale. Paris comme bien souvent est un cas particulier et ici encore on n’y échappe pas. Si l’acte de mariage civil permet de connaître les parents, les dates de naissances (et lieux) des époux et un peu plus sur la familles avec les témoins ou les reconnaissances sous le voile, le contrat de mariage permet quant à lui d’en savoir plus sur le niveau de vie des familles qui vont s’unir.

La seconde partie du livret est consacrée aux dispenses diverses tant civiles que religieuses telle que:

  • dispenses d’âge
  • dispenses de consanguinité
  • dispenses de bans

J’avoue ne pas avoir été très attentive sur cette partie, il me faudra revenir dessus pour mieux comprendre.

La troisième et dernière partie du fascicule est destinée aux cas particuliers. On y découvre la coutume des Rosières dans un chapitre entièrement dédié où la notion est expliqué et où sont relatés des exemples illustrés. Si certaines jeunes femmes ont un statut spécifique mentionné lors du mariage, il arrive que le mariage de certains hommes prenne une tournure particulière également, c’est le cas des militaires. La controverse des curés mariés sous la révolution est ensuite abordée avant de venir parler des anniversaires de mariage tel que les noces d’or ou de diamant.

Qui dit mariage dit parfois également divorce. J’ai eu l’occasion de travailler sur le divorce d’un couple de mes ancêtres dans mon second post « Un ancêtre, Une histoire« . Ici encore l’auteur donne des conseils afin de trouver la trace d’un divorce et comprendre le contenu d’un jugement de divorce.



Un recensement peut en cacher un autre

Ce mois-ci j’ai lu le livre « Utiliser les recensements en généalogie » écrit par Marie-Odile MERGNAC. Je rappelle qu’elle est historienne, journaliste et généalogiste et qu’on apprend sur la page Babelio qui lui est consacrée qu’elle est la créatrice de la collection sur la généalogie et les noms de famille aux « Éditions Archives & Culture » dont ce livre fait parti. Il est composé de 3 grandes parties qui sont :

  • Les recensements des XIXème et XXème siècles
  • Les recensements de l’Ancien Régime
  • Les recensements ailleurs dans le monde

Naïvement, lorsque j’entends « recensement », je n’ai en tête que  les recensements de population. Mais ce livre m’a ouvert les yeux sur mon erreur et la première partie du livre en particulier m’a fait comprendre que ce mot à un sens plus large. En effet, d’autres documents sont à classer en tant que recensement comme par exemple les recensements électoraux ou encore les recensements militaires. Si on cherche a faire de a vulgarisation du terme disons que toute liste de personnes peut être considéré comme un recensement, par exemple une liste d’émigrés sous la Terreur dont parle l’auteur dans cet ouvrage. Il faut en fait penser plus large que le terme de base afin de pouvoir documenter une chronique ou retrouver un ancêtre. Il y a plusieurs fois des références à d’autres livres de l’auteur dont le petit clin d’œil au livre Les difficultés posées par les noms en généalogie, lorsque Marie-Odile MERGNAC parle de la fiabilité des recensements.

livre-recensements-1 livre-recensements-2 

Si j’ai trouvé la première partie du livre fortement centré sur 3 types principaux de documents, la seconde partie de ce livre est axée sur la diversité de document pour une période plus courte. Impôts, taille et différentes taxes faisaient l’objet de liste simplement pour savoir qui avait ou non payé. Mais ces registres sont souvent des sources d’informations plus importantes que cela puisqu’ils peuvent aussi renseigné le généalogiste sur le niveau de vie de chacun. Le chapitre concernant les « états des âmes » donne une notion religieuse des recensements.

La dernière section du livre, nous amène à parcourir le monde et comparer pour une liste de pays les différents documents de recensements qu’il sera possible au généalogiste de trouver. Si vous n’avez pas des ancêtres de par le monde ces chapitres seront plus pour la culture générale que pour vos recherches, mais les informations qu’ils contiennent vous donneront peut-être des idées en cas de blocage.



Les difficultés posées par les noms en généalogie

Voici le premier livre de l’année, Les difficultés posées par les noms en généalogie, écrit par Marie-Odile MERGNAC. Elle est historienne, journaliste et généalogiste. On apprend sur la page Babelio qui lui est consacrée qu’elle est la créatrice de la collection sur la généalogie et les noms de famille aux « Éditions Archives & Culture ». C’est d’ailleurs l’un de ces livres que j’ai aujourd’hui entre les mains.

FullSizeRender (2)

L’ouvrage est séparé en deux parties, la première concerne les prénoms et couvre 1/3 du livre environ alors que la seconde concerne les noms de famille et accapare les 2/3 du livre. Commençons donc par les prénoms. À l’église et à la mairie, les parents donnent 1 ou plusieurs prénoms, parfois différents, parfois dans un ordre autre et parfois les mêmes… C’est un peu la loterie en fait. L’auteur donne des conseils et des pistes à suivre pour essayer de s’y retrouver surtout quand dans une fratrie les prénoms sont identiques, seul change l’ordre ou que le prénom se transmet de père en fils…

4eme couv nom diff

La seconde partie est bien plus conséquente comme je le disais précédemment, en effet, passant par le problème de l’orthographe et de la lisibilité de l’écriture, Marie-Odile MERGNAC nous amène à la question de la langue, des noms traduits suivant la région mais aussi suivant le pays. Particules et surnoms sont également abordés dans ces pages. J’ai pris beaucoup de plaisir sur les pages presque paléographiques, mais le chapitre concernant les « Pièges en Alsace » à toute ma préférence (surtout depuis que je travail sur l’arbre Alsacien-Lorrain de monsieur).

Edit du 16/02/2017 : suite à un souci la publication au 15/02 n’a pas pu avoir lieu. Correction faite, voici donc le post.



Correspondances des prénoms

Remontant les branches de mon arbre et de celui de mon compagnon, j’ai pu observer des changements de villes, de départements, de régions et même de pays. C’est très instructif pour relater les déplacements de nos aïeux, mais à un moment ou un autre, en comparant notre arbre à ceux d’autres généanautes je me suis retrouvée face à un problème de traduction. Et oui, l’oncle prénommé Louis sur son acte de décès voit son acte de naissance pourvu en fait d’un Ludwig…

La première question est  : est-ce bien la bonne personne ? En découle alors la seconde : pourquoi ce changement ?

Le cas que j’ai en tête est un peu particulier puisque cet ancêtre est né dans une Lorraine Allemande et décédé dans une Lorraine Française… Cependant, le résultat est le même pour l’arrière grand-père Jean qui portait le même prénom que son père, Johann. Je vous rassure, je ne suis pas en été d’ébriété, il est juste question de traduction ou de correspondance entre les prénoms d’une langue à l’autre, d’un pays à l’autre.

Ainsi donc Louis,  Lewis, Ludwig, Luís, Ludovico et Luigi, ne sont qu’une seule et même personne, il en sera de même pour Jean, John, Johann, Juan et Giovanni car tout est une question de géographie.

Le site Héraldique Européenne propose une page avec une liste de prénoms en Français, Anglais, Allemand, Espagnol et Italien. D’autres sites comme celui-ci existent bien entendu comme par exemple Namepedia qui propose des traductions dans de nombreuses langues du prénom renseigné dans la barre de recherche et de la même façon sur Behind The Name.

janina

Si je ne devais cité qu’un livre je citerai celui édité en Pologne et titré Dictionnaire des Noms (en polonais : Słownik Imion) publié en 1975. L’auteur répertorie des centaines de prénoms en 24 langues.



Étude de notaire et documents.

Ce n’est pas d’un, mais de deux livres dont livres dont je vais vous parler aujourd’hui. Les THEMA 7 & 8 écrits par Thierry SABOT, parlant tous deux des actes notariés, j’ai décidé de réunir en un seul post mon petit commentaire à leur sujet. D’autant plus que ça colle pas mal d’en parler ensemble, alors pourquoi se priver ?

IMG_2042 THEMA 7

Je ne sais pas si j’en attendais trop de ces 2 livres ou s’ils sont de moins bonne qualité que les précédent, toujours est-il que j’en suis déçue. Je ne dis pas que j’ai rien appris grâce à eux, mais ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais.Commençons tout d’abord par les sommaires…

IMG_2040 IMG_2039

Le premier parle de contrats de mariage, de testaments et d’inventaires après décès. Le second parle d’identité, de grossesse, de mariage, de vie de famille, d’orphelins, de vie sociale et de succession. La première question que je me suis posée est : pourquoi ne pas réunir les thèmes et les éparpiller ainsi ? Un choix personnel certainement, le  mien aurait été de regrouper les parties dissertant sur le mariage ensemble et faire de même avec celles se développant autour du décès. Un troisième volet des actes notariés est sorti il y a quelques jours (le 20 décembre 2016). Celui-ci a pour thème « les métiers, la propriété et la vie économique ». Cela me semble plus logique, alors pourquoi ne pas avoir fait cela avec les 2 premiers volumes.

Passé cette constatation, je vous avoue que j’ai plus eu l’impression de voir défiler des actes afin de montrer tous les formats possibles qu’un cours explicatif. Les actes sont certes décortiqués et analysés, mais il manque ce petit je ne sais quoi que l’on retrouvait dans les autres THEMA.

N’ayant pour l’instant pas les THEMA 8-9-10, je ne pourrais les commenter ou présenter d’ici peu. Je pense qu’au cours de l’année suivante je remédierai à cela. Cependant, je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin, car le père Noël a été fort généreux avec moi en termes de livres généalogiques et dès les prochains mois je reviendrais vous parler de ceux-ci.



1 siècle de migrations

La peste n’était pas le seul facteur de migration de nos ancêtres. L’exode qu’il soit rural ou non se déroulait pour diverses professions comme les maçons ou les moissonneurs, pour ne citer qu’eux. Étudier leurs déplacements n’est pas toujours aisé, mais Thierry SABOT dans son livre « Les migrations de nos ancêtres 1814-1914″ nous donne plus d’un conseil.

migrations migrations_4

J’ai trouvé ce livre plus illustré encore que les précédents et je ne parle pas que de photographies, images ou tableaux. Non, je parle en termes de dossier, de portrait, de témoignage ou encore de méthodes. Toutes ces sections représentent presque la moitié des pages. Autant dire qu’il sera aisé de s’appuyer sur ces explications pour avancer.

La première partie de l’ouvrage est consacrée à l’identification des migrants et les causes (bien souvent le travail) juste après avoir redéfini les expressions de « migration temporaire » et « émigration définitive ». Je pense que l’on peut rapprocher ce livre du précédent pour des époques différentes puisque dans Fuir la peste les exodes des populations concernent principalement le XVIIème siècle et cette fois-ci le XIXème.

Il m’est difficile de parler de ce livre puisque comme je le disais plus tôt il est fortement illustré. Les différentes méthodes abordent des cas concrets comme le passeport intérieur ou le livret d’un ouvrier, sans oublier les famille de marinier. Encore une fois on observe que Thierry SABOT maîtrise son sujet et tente de nous le rendre accessible autant que possible. Cela nous permet de nous approprier méthodes et conseils.



1234

Ecigb7dp |
Velay ô Vivarais Royal |
Mon BLOG sur l'Histoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Légende Urbaine
| Mabibliothèque
| Lefleuvedeleternite