La boule de cristal du Blog

Sans vraiment savoir jusqu’où j’irai avec ce blog, j’ai déjà une idée des points que je souhaiterai aborder. Alors voici une liste non exhaustive et non classée de ce qui vous attend ici…

Les documents

  • Tables décennales et annuelles
  • Acte de naissance
  • Acte de baptême
  • Livret de famille
  • Acte de mariage civil
  • Acte de mariage religieux
  • Acte de décès
  • Acte de sépulture
  • Recensement
  • États de service militaire et Tables alphabétiques
  • Testament
  • Contrat de mariage

Les méthodes et numérations

  • Logiciels, Sites et Excel
  • Aboville, Sosa, Henri
  • Degré de parenté

Le reste

  • Vocabulaire
  • Abréviations
  • RAV – Réponses Aux Visiteurs

Tout au long de ce blog, je vais me servir d’un « cas d’étude » fictif. J’essayerai autant que faire se peut de l’illustrer et de le compléter au fur et à mesure de l’avancée de ce blog. Parce qu’il faut démarrer quelque part, mais on ne sait jamais bien où, je vais donc commencer par vous parler de différents points avant de commencer véritablement à établir un arbre généalogique.

  • Les méthodes de numérotation
  • Un peu de vocabulaire (agnat, cognat…)
  • Comment identifier les liens de parenté
  • Savoir ce que l’on va chercher

Pour ce dernier point je ferai d’abord une liste de ces documents sur lesquels on peut s’appuyer dans ses recherches et où les trouver. Par la suite, soit un par un, soit par groupe, je détaillerai un peu plus ce qu’ils sont et ce qu’ils comportent.



Ils furent donc nous sommes !

« Ils furent donc nous sommes ! « . C’est un peu la réflexion que je me suis faite au tout début de mes recherches généalogiques. J’avais alors une quinzaine d’année et du haut de mon 1.60m, je découvrais un nouveau monde d’arbre, de branches, de patronymes… Une voisine de mon âge réalisait son arbre et me fit une présentation de ses ancêtres. Je voulus alors connaitre les miens.

C’est ainsi qu’après un échange avec mes parents, ils me firent chacun don de leurs recherches de jeunesse. J’avais un point de départ ! J’interrogeais alors les vivants, autrement dire mes grands-parents, afin de confirmer et compléter mes informations. On m’offrit également mes premiers livres en relation avec le sujet, c’est ainsi que je découvris SOSA et d’Aboville, agnatique et cognatique…

Mais avoir des informations ne m’était pas suffisant, il m’était nécessaire d’obtenir des « preuves ». Après une mise au propre et une mise en commun des 2 arbres. Les vacances d’été venaient de débuter, ayant l’occasion d’en passer une partie chez mes grands-parents, je me mis en quête des premiers documents en mairie qui étayeraient chaque feuille et chaque branche.

Registre après registre, parcourant tables décennales et annuelles, je parvins à amonceler mes premiers trésors antiques dans un classeur. Les branches paternelles furent les premières à être ainsi illustrées alors que les branches maternelles me donnèrent plus de fil à retordre. Les études revinrent au grand galop et je dus plusieurs années durant me contenter de quelques bout de papiers. Il y a quelques mois à présent, le temps libre retrouvé et l’ère du numérique me permirent de revenir contempler et compléter mes branches.

Je souhaite ici livrer mon parcours, mes recherches, le vocabulaire, les idées, les énigmes… Tout ce qui fait que ce voyage au sein de mes racines est pour moi une belle aventure. J’espère pouvoir vous guider.



1...34567

Ecigb7dp |
Velay ô Vivarais Royal |
Mon BLOG sur l'Histoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Légende Urbaine
| Mabibliothèque
| Lefleuvedeleternite